• Facebook Classic

FOLLOW ME

© 2019 by BM                                                                 Mentions Légales

                           

Une riche Anglaise établie dans le centre de la France assassinée sur un parking en pleine nuit. Le suspect suicidé lors de la reconstition. De passage sur les lieux, un comédien est attiré par l'affaire et plonge dans un monde qui le dépasse. Celui du pays des étangs, et du brouillard et des choses qui s'y cachent. Une confrérie, des veillées incantatoires, et des créatures, les Vieuilles...

  

   

 Relâche relève du pur cauchemar lovecraftien. Forces occultes, monstres et hallucinations, butin, complot... Bruno Malivert élabore un puzzle narratif habile pour donner naissance à un univers aussi immersif que dérangeant.

 

 

Relâche, de Bruno Malivert

 

  Relâche est le premier roman que je lis de cet auteur mais, dès les premières pages, j’ai été séduite par son écriture claire, fluide et sans descriptions inutiles. Bruno Malivert nous immerge complètement dans l’atmosphère humide, froide et brumeuse de cette ville où les habitants croient en l’existence de créatures maléfiques. Et on serait presque tenté de les croire ! Entre hallucinations, pertes de mémoire, visions célestes, veillées nocturnes et comportements étranges, nous cherchons une explication rationnelle. Mais y en a-t-il une ?

Tout au long du roman, le lecteur baigne dans cette atmosphère oppressante et on ne peut s’empêcher de faire des suppositions. Cela nous pousse à aller toujours plus loin pour connaitre le fin mot de l’histoire, qui est une vraie surprise.

Une réflexion sur les excès dont est capable la nature humaine, n’hésitant pas à manier la manipulation et l’avilissement pour arriver à ses fins…

 

Carnetdelecture.skynetblogs.be

 

 

 

Relâche

 

 

Au pays des étangs, un coin perdu au centre de la France, le mystère plane autour de l’assassinat de la riche Anglaise. Ce décor dans la brume, parfait pour cacher les secrets, met en scène l’inspecteur, mais c’est le comédien qui se montre plus perspicace sur l’affaire. Une plongée dans le monde de l’occulte, des veillées incantatoires de confréries fermées et un côté Lovecraft dans ce polar hallucinant. 

PB

 

http://www.idem-mag.com/selection-livres-n67/