Fougère et Châtaigner


Se perdre au coeur du brasier

Fougère et Châtaigner

Jusqu’à dépasser l'aveuglement intenable

Atteindre enfin la noirceur insondable

Au-delà des visibles

Des peurs irrépressibles

Me souvins-je avoir poussé

Un long cri inhumain,

Inanimal ?

Ai-je perdu mon âme

Si j’en avais une

Ai-je vendu mon âme

Pour une chacune

Au hasard d’un trottoir ?

J’étais…

Si seulement j’avais été…

Je syllabe mes langueurs

Monotones

Je grisonne

Mes horizons sans fins

Je mélancolie

Mes automnales matins

Je m’égare et me perds

Je joue et je mystère

C’est ainsi et n’y puis

Les jours de pluie

Je colin maillard

De drôles de vers

Chez la môme zanzi

Là bar

Au delà des mers

Et des mots.

Texte et photo appartenant à l'auteur

(article 1212-4 du code de la propriété intelectuelle)

Featured Posts
Messages Récents
Recherche par Tag
Pas encore de mots-clés.
Suivez-moi
  • Facebook Classic
  • Twitter Classic
  • Google Classic

FOLLOW ME

  • Facebook Classic

© 2019 by BM                                                                 Mentions Légales